Paris 2024, c’est aussi les Jeux Paralympiques !

Paris 2024, c’est aussi les Jeux Paralympiques !

Paris 2024, c’est aussi les Jeux Paralympiques !

Les Jeux Paralympiques, qui se tiennent parallèlement aux Jeux Olympiques, voient s’affronter des athlètes handicapés lors d’épreuves handisports. 

Ils se déroulent tous les 4 ans et reprennent aussi la plupart des traditions et symboles olympiques : la flamme olympique🔥, les mascottes et les très attendues cérémonies d'ouverture et de clôture.

Tangata suivra avec intérêt les préparatifs et sera dans les starting blocks pour cet événement sportif majeur.
Mais en attendant, repartons de la genèse de cette compétition : quelle est l’histoire des Jeux Paralympiques. 


🎯 Les balbutiements des Jeux Paralympiques

L’histoire des Jeux Paralympiques démarre au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à Londres. 

A cette époque, le gouvernement britannique demande à Sir Ludwig Guttman🩺, médecin neurologue, de fonder le National Spinal Injuries Center (Centre National des blessés de la moëlle épinière) à Stoke Mandeville, près de Londres. 

En effet, lors de la Première Guerre mondiale, 95 % des patients atteints à la moelle épinière mouraient, le plus souvent, au cours des deux premières semaines. La création de ce Centre fait partie d'un programme de réhabilitation des soldats et victimes de la Seconde Guerre Mondiale. 

Pour le Docteur Guttman, au-delà des soins médicaux, il est essentiel de guider ses patients dans leur réhabilitation psychologique et sociale. Ceux-ci étant souvent jeunes, il imagine et met au point une thérapie basée sur le sport :
tennis de table🏓, billard🎱, basket-ball🏀, tir à l’arc🏹...
Les progrès en termes de force, de confiance et d'estime de soi sont impressionnants et très encourageants. La plupart des patients de Stoke Mandeville peuvent rentrer chez eux et reprendre leur emploi antérieur.

Il s'engage également passionnément pour permettre aux paraplégiques et tétraplégiques d'accéder aux sports à tous les niveaux, ce qui passe par l'adaptation des pratiques et des règles. 

Le 28 juillet 1948, veille des Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres, il organise les Jeux de Stoke Mandeville, première compétition nationale. Seuls le tir à l'arc et le basket sont alors pratiqués. 🏀🏹
Ce championnat marque le début d’une compétition dédiée aux athlètes handicapés. 

Partisan de la thérapie par le sport, le docteur Guttman rêve alors d’une compétition mondiale pour les personnes handicapées et qui se tiendrait tous les quatre ans comme les Jeux Olympiques. 🔥


🎯 L’essor de la compétition  

D’année en année, la compétition se reproduit et s’amplifie. Et c’est en 1960, à Rome que les « 9ème jeux internationaux de Stoke Mandeville » se déroulent, une semaine après les jeux olympiques d’été.
Ils deviennent alors les premiers jeux paralympiques. Cette dénomination paralympique est à considérer dans le sens de « Jeux Olympiques parallèles », c’est-à-dire “d’autres Jeux Olympiques” et non "para" au sens paraplégique. 

  • Cette première édition des jeux paralympiques d’été ☀, uniquement ouverts aux personnes en fauteuil roulant, rassemble 23 pays, 400 participants, 8 sports. 
  • En 1976, la Suède accueille à Örnsköldsvik les premiers jeux paralympiques d’hiver⛷. 12 pays ont alors participé à des épreuves de ski alpin et ski de fond.
  • Les Jeux paralympiques d’hiver et d’été coïncident avec les Jeux olympiques depuis 1992 et sont organisés dans la même ville que les JO depuis 1988. 🔄
  • En 1989, dernière pierre à leur institutionnalisation, le Comité International Paralympique (CIP) est créé. 

Cet événement est à présent devenu une compétition sportive très complète et suivie. 👀

Désormais, les sportifs qui y participent ne sont plus uniquement des athlètes en fauteuil roulant mais représentent un panel bien plus étendu de handicaps et sur des épreuves très variées. 

2024 sera l'édition numero 12 de ces Paralympiades et accueillera 182 nations, 22 sports et 540 épreuves.
Un beau chemin parcouru depuis la création de cette compétition ! 💪🏻

 

Au-delà de l’organisation des Jeux Paralympiques, le Comité Paralympique souhaite se servir de cette échéance 2024 comme d’un levier pour développer la pratique sportive régulière de toutes et tous, et en particulier des publics qui sont aujourd’hui éloignés du sport. Les personnes en situation de handicap peuvent trouver une pratique adaptée à chacun, notamment en s’adressant à la Fédération Française Handisport ou à la Fédération Française du Sport Adapté


Prenez soin de vous et vos proches 😷

L'équipe de Tangata 

Date de parution : 21 Janvier 2021