Témoignage Partenaire Tangata : "Vouloir Dire"

Témoignage Partenaire Tangata  : "Vouloir Dire"

4 copines sur les bancs de la Fac 🎒 un constat et une création !

L’objectif de Vouloir Dire est de permettre aux personnes sourdes 🧏‍♀️🧏‍♂️ de réserver facilement et rapidement une interprète en langue des signes. 
Mais il s'agit aussi de permettre aux personnes entendantes de pouvoir rendre leurs événements, conférences ou réunions accessibles
aux personnes sourdes signantes ! 👍🏻
https://www.franceculture.fr/histoire/a-lorigine-de-la-langue-des-signes

 

🎙 Anne-Sophie et Élise, deux des associées partagent avec nous leur expérience.

Comment avons-nous vécu ce confinement en tant que jeune entreprise, en plein développement ?

Nous avons eu une première phase de réorganisation ♻. Nous avons vu arriver très rapidement toutes les annulations❌de nos clients. Notre activité est en présentielle, donc le confinement a été radical !

Nous avons développé l’interprétation à distance 💻 ce qui ne se faisait pas beaucoup pour nous jusqu’à maintenant, mais cela reste un service provisoire. Cette situation a été un réel apprentissage 📚 pour certaines d’entre nous, nous avons dû nous réinventer, oser 🙃 et découvrir de nouvelles possibilités.

Un confinement apprenant !

L’activité ayant clairement chuté (conférences, interventions en mairie, en entreprises…), nous avons du coup recentré notre énergie sur tout ce que nous avions à faire sans en avoir réellement le temps en tant que jeunes entrepreneuses : amélioration de notre site internet, communication, vidéos, échanges avec usagers… 🔝

Un confinement géré efficacement !

Un fait marquant sur la Langue des Signes Française (LSF) ?

Oui ! La LSF a été sous le feu des projecteurs 🌟 avec les allocutions d’Emmanuel Macron et les différentes interventions politiques.
Le fait d'avoir les Interprètes et les sous titres en même temps (la vélotypie) a beaucoup interrogé les téléspectateurs. ⁉
Cela a été l’objet de plaisanteries voire parfois de moqueries 🤪 mais, cela a mis en avant la réelle nécessité de l'accessibilité.
Et pour les sourds et malentendants : enfin des interprètes !! 🥳
Nous pensons que ces blagues buzz sur les réseaux sociaux ont été une vraie opportunité de faire connaître notre métier, et de faire prendre conscience des besoins; même si elles ne sont pas très drôles pour ceux qui vivent le manque d’accessibilité au quotidien !

Il faut transformer cela en levier pour la suite !

Cela doit être un signe positif ➕ durable pour faire avancer ces questions.

https://www.binge.audio/la-langue-des-signes-ne-se-tait-plus/


Pourquoi subitement, pendant la pandémie, ces interprétations sont apparues ?

Cette initiative est certainement un enseignement tiré de l’épidémie du SIDA🦠dans les années 80.
Aucune information n’était traduite lorsqu’il y avait des émissions d’informations ou des conférences et la communauté des sourds et malentendants a été durement touchée par cette épidémie. 🎗

D'autre part, les sourds et les interprètes se battent quotidiennement pour que l’accessibilité soit une réalité, comme lors des dernières élections présidentielles. 


Pourquoi cela ne se développe pas plus ? Nous y travaillons !

C’est souvent vu comme une charge en plus, une contrainte, un frein⚠.
Cela demande de rechercher les bonnes personnes pour les différentes occasions. C’est à partir de ce constat que nous avons créé « Vouloir Dire », pour faciliter l’accès aux interprètes et que cela devienne un élément « naturel » lors de la préparation d’évènements.
On recherche un traiteur ? Une régie ? De la même manière, on recherche un interprète !

Nous devons faire partie du cahier des charges 📃 standard. Cela doit devenir une action citoyenne, une action RSE incontournable.

Et à la télévision 📺, il est un peu fort de dire que cela gêne les téléspectateurs. Comme toute nouveauté, chacun intègre et s’habitue jusqu’à ne plus y faire attention si cela ne nous concerne pas.

Les écrans sont bien soulignés d’une bande annonce des actualités !

A côté de cela nous vivons un réel paradoxe !

L’enseignement de la LSF dans la petite enfance pour communiquer avec des bébés entendants 👶🏻… Belle initiative d’entrer en communication avec les enfants en bas âge avant l’usage de la parole.

Mais l’accès à l'enseignement de la LSF reste compliqué pour les sourds et malentendants alors que ça devient un phénomène de mode dans les structures de petite enfance…

La diffusion de la LSF par ce biais peut être bénéfique à tous mais il ne faut pas oublier de prioriser ceux pour qui c'est un réel besoin.

Ce sont de petites avancées, il reste encore beaucoup de choses à accomplir et nous apportons notre pierre à l’édifice de manière concrète, avec une récurrence dans les actions avec certains de nos clients, et nous en sommes fières 🤩!

Pour conclure ?

La reprise avec le déconfinement est encore un peu floue, mais nous sommes super motivées 🤗, et nous allons pouvoir retrouver nos clients petit à petit. Nous avons pris le temps de travailler sur la phase de développement à venir, nous sommes prêtes pour avancer, accélérer, et convaincre de notre utilité.

N'hésitez pas, allez sur https://tangata.net/service/13-vouloir-dire pour nous découvrir et réserver un interprète !!

Un confinement riche d’enseignements !

 

 

Date de parution : 23 Juin 2020